Kompaï de Robosoft, un robot d’assistance aux personnes fragilisées

La compagnie Robosoft a été lauréate du concours mondial de l’innovation, dans la catégorie « Silver Economie », pour son robot d’assistance aux personnes fragilisées. Depuis 2008, la société implantée à Bidart, travaille sur Kompaï, un robot pour aider des personnes en perte d’autonomie à rester chez elles.

Doté de multiples capteurs, d’une caméra, d’un système de reconnaissance faciale des émotions, « le robot est capable de détecter un problème de santé et peut appeler automatiquement une plate-forme d’assistance, disponible 24 heures sur 24 », indique Vincent Dupourqué, fondateur de Robosoft.

Il rappellera également à la personne de prendre ses médicaments, mais pourra aussi l’aider à s’assoir, déambuler ou à se lever. « L’objectif est de dégager du temps au personnel soignant sur des tâches à faible valeur ajoutée », précise cet ingénieur. Equipé d’une tablette, le robot aura aussi des fonctions sociales : communiquer avec la famille, visionnage de photos, vidéos…

Le produit n’est pas encore industrialisé, mais une nouvelle version sera présentée début 2016 et les premières versions industrielles sont prévues pour 2018. Un Kompaï pourrait alors coûter 5 000 euros.

Site web de Robosoft (en anglais)