Les actions innovantes

Collège +

Accessibilité, Aide aux aidants, Education, Handicap, Qualité de vie
26 Juin 2014
Share Button

Présentation de l'action

Utilisés par les acteurs de la vie scolaire, à savoir les familles, les enseignants et les auxiliaires de vie scolaire, le package « Collège+ » contient :

  1. Des applications personnalisées d’assistance à la vie scolaire avec des prompteurs numériques délivrant étape par étape des photos in situ avec support verbal pour soutenir l’acquisition de routines de classe (pour réaliser des activités telles que se rendre en classe d’inclusion, trouver sa place, prendre des notes, gérer son agenda, ses devoirs, etc.) et l’acquisition de routines de communication verbale (invitant l’élève à initier des actes langagiers ou à répondre à son professeur ou à ses camarades de classe).
  1. Des applications de remédiation communicationnelle sous forme de jeux éducatifs :
    • – « L’Emotomètre » : gestion et mentalisation des émotions de soi
    • – « Quel est mon symbole ? » : entraînement du maintien du regard sur des visages puis sur des scènes complexes de situations de classe ;
    • – « Que ressent-il ? » : perception et reconnaissance des émotions d’autrui sur la base de photos des camarades de l’ULIS et de l’équipe pédagogique (enseignants spécialisés ou non, conseiller d’éducation, surveillants, etc.) ;
    • – « Faire ressentir » : visioconstruction des émotions faciales à partir d’un modeleur et d’une librairie de photos des acteurs du collège (camarades ULIS, enseignants, etc.) ;
    • – « Le ralenti » : perception et reconnaissance des émotions d’autrui sur vidéo (dessin-animé puis comédiens) avec apprentissage progressif par ralenti

 

Contexte de l'action

Problématique

L’autisme est un Trouble Envahissant du Développement (TED) qui se caractérise principalement par l’atteinte de trois grandes composantes : les interactions sociales, la communication et des comportements restreints, répétitifs et stéréotypés. L’autisme toucherait près de 440 000 personnes en France et la prévalence estimée de l’autisme infantile est d’un sur 500 enfants, et ses conséquences sociales constituent en conséquence un véritable enjeu de santé publique (Haute Autorité de Santé / Mars 2012). Le 3e plan Autisme (2013-17) annoncé en mai dernier par Madame Marie-Arlette CARLOTTI, ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, place de manière prioritaire le renforcement de l’inclusion scolaire et l’accompagnement scolaire des enfants avec troubles du spectre autistique (TSA). Cette priorité s’accorde avec le rapport de 2012 de l’UNESCO qui préconise des rénovations pédagogiques et notamment celle de l’usage des nouvelles technologies comme support d’accompagnement des élèves porteurs de handicap. Si depuis 2005, la « loi handicap » incite à l’inclusion scolaire des enfants avec handicap pour leur permettre un meilleur devenir socioprofessionnel, l’autisme bien souvent compromet l’intégration sociale et scolaire en classe ordinaire du fait des difficultés que rencontrent ces personnes pour les actes langagiers, la mise en place de routines scolaires, l’autorégulation des émotions ou encore pour fixer le regard de son interlocuteur

Objectif

Depuis 2012, en étroite collaboration avec le ministère de l’Éducation Nationale, l’équipe Phoenix du Centre Inria Bordeaux développe un programme de recherche visant à construire et à valider l’efficacité d’un assistant scolaire numérique sur tablette auprès d’élèves en ULIS en leurs proposant des outils (i.e., applications) pour soutenir leurs activités pédagogiques et communicationnelles, et ceci, pour renforcer et soutenir leur inclusion scolaire dans des enseignements fondamentaux.

    Impact de l'action : Action de pointe

    Evaluation

    Effets

    Reproductibilité

    Transférabilité

    • Déjà évaluée formellement par expertise scientifique

    Méthodes d'évalutation : Les évaluations de l'expérimentation portent principalement sur :
    - les usages de la tablette
    - la qualité de vie scolaire des élèves
    - les comportements adaptatifs en classe ordinaire
    - les mécanismes socio-cognitifs sous-tendant les habiletés sociales essentielles à la vie en milieu scolaire ordinaire
    Les indicateurs retenus :
    - des questionnaires destinés aux familles, aux professeurs et à l'AVS
    - divers tests pour les élèves
    - des séquences de cours en inclusion filmées

    • Les résultats démontrent constamment que cette action génère des effets positifs

    Résultats obtenus : Les principaux résultats comparatifs des deux groupes révèlent :
    1. Une prise en main des applications quasi autonome pour tous les élèves au bout des trois mois d’interventions en classe
    selon les observations de l’AVS ; et les évaluations des parents confirment une facilité de l’apprentissage à l’utilisation
    de collège+
    2. Une amélioration des mécanismes socio-cognitifs sous-tendant les habilités sociales

    Echelle de l'action :

    • en France

    Reproductibilité :

    • Déjà mise en œuvre dans un autre environnement (établissement, territoire, service...)

    Expérience(s) semblable(s) : L'expérimentation a porté sur 12 des 14 élèves inscrits à l'Ulis. Un jeune était hospitalisé au moment de la mise en place de
    l'étude, la famille d'un autre a refusé toute participation.
    Les 12 élèves ont suivi régulièrement des cours en inclusion dans une classe ordinaire.

    Conditions de reproductibilité : Le dispositif technique :
    • une tablette par élève munie d'une coque de protection et d'écouteurs
    • une tablette pour l’enseignant
    • un dispositif de chargement électrique et de synchronisation (type valise)
    • des ressources pour chaque élève et pour l’enseignant
    • une imprimante et un matériel permettant la visualisation collective facilitant un travail de groupe
    • mettre un socle commun de ressources sur les tablettes des enseignants
    • informer de l'existence d'un recueil d’applica

    • Les mêmes résultats ont été observés dans plusieurs autres environnements

    Nous ne sommes pas sans savoir que les parents se concertent pour la scolarité de leurs enfants. Les demandes d’affectation pour l’Ulis du collège Gérard Philipe ont augmentées depuis la mise en place de cette nouvelle technologie.
    Les chercheurs ont travaillé en concertation avec le Centre de Ressources pour l’Autisme de Bordeaux et ce dernier dirige également des familles vers le collège.

    Evaluation de l'action

    arrow

    CHANGEMENTS CONSTATES

    pressentis à la mise en place de l’action
    close
     

    • Répercussions visibles et/ou changements importants

    Elèves : évolution au niveau de l'adaptation sociale
    Enseignants : meilleure connaîssance des difficultés des élèves inclus.
    Leadership et les relations professionnelles : Les échanges entre collègues sont plus spontanés
    Ecole : Les jeunes qui fréquentent l’Ulis sont désormais enviés et perçus comme des élèves à part entière.

    arrow

    EFFETS INDUITS

    positifs et non prévus initialement
    arrow

    EFFETS PERVERS

    négatifs et non prévus initialement
    arrow

    EFFECTIVITE

    calendrier et récurrence de l’action
    arrow

    FAISABLILITE

    leviers, freins et axes d’amélioration
    arrow

    EFFICIENCE

    coûts, financements et modèle économique
    arrow

    ACCESSIBILITE

    conditions d’accès, délais et coût pour les bénéficiaires
    close
     

    Délais d'attentes des bénéficiaires :

    • Pas d'attente

    Coût pour les bénéficiaires : 0.00 €

    arrow

    ATTRACTIVITE

    public et partenaires impliqués

    Laisser un commentaire