Les actions innovantes

LESCAR « groupe de soutien aux aidants »

Aide aux aidants, Gouvernance, Partenariats / Réseaux, Soutien à domicile
26 Juin 2014
Share Button

Présentation de l'action

Une fois par mois, la psychologue anime une réunion de 14h à 16h pour les aidants familiaux. Pour l’instant, la constitution des groupes n’est pas figée car les entrées et sorties sont libres. Cette réunion est enrichie par l’intervention de professionnels choisis en fonction des thèmes décidés par le groupe (Assistante sociale, SSIAD, CCAS, MAIA, IDE Coordinatrice et psychomotricienne de L’EHPAD…). En moyenne 8 à 10 personnes sont présentes lors de ces réunions. La psychologue intervient également en soutien individuel à domicile et au sein de l’EHPAD

Contexte de l'action

Problématique

Territoire d'intervention du SSIAD et du CCAS et l'EHPAD l'Esquirette. En direction du public accueilli par une de ces trois structures (pour l'EHPAD concerne aussi bien les familles des personnes accueillies à titre permanent qu'en accueil de jour).
Recrutement mutualisé d'une psychologue par le CCAS (0.10 ETP) et l'EHPAD (0.5 ETP).

Objectif

Sortir de l'isolement social quotidien.
Être reconnu dans son rôle d'aidant.
Se sentir compris par des personnes qui vivent la même réalité.
Parler de soi et pas seulement de la personne aidée.
Mieux comprendre et accepter la maladie ainsi que les comportements du parent malade.
Échanger des informations de toutes natures qui peuvent faciliter l'accompagnement.

    Impact de l'action : Action émergente

    Evaluation

    Effets

    Reproductibilité

    Transférabilité

    • Déjà évaluée formellement à l'aide d'outils (enquêtes, recueil d'indicateurs)
    • Evaluation formelle en cours

    Méthodes d'évalutation : Questionnaires CARSAT, remis aux participants en 2013, puis à 6 mois puis à 1 an - l'analyse est en cours d'évaluation-
    Questionnaires élaborés par la psychologue de l EHPAD, remis aux participants pour recueillir leur ressentis à 1 an-
    Bilan annuel (dossier complet), Ce qui frappe est la fidélité des participants (+de 2 ans parfois), la diversité de leur situation (domicile/EHPAD ou place dans la famille), la préoccupation pour "les démences".

    • Les résultats (avec une certaine variabilité) démontrent que cette action a des effets positifs

    Résultats obtenus : Le groupe de soutien apporte un rôle social valorisé aux aidants, Nous n'avons pas pu démonter que s'ils ne bénéficiaient pas de ce suivi , leur vie serait plus complexe face aux situations angoissantes, leur isolement moral augmenterait leur impatience et des rapports plus tendus ou distants avec la personne aidée- En tout cas leur participation, leur expression libre et leur satisfaction semblent indiquer cela, ainsi que certains cas particuliers observés en EHPAD ou à domicile-

    Echelle de l'action :

    • en Aquitaine
    • en France

    Expérience(s) semblable(s) : les groupes de parole ou de soutien, s'y apparentent. La seule différence vient d'une grande diversité des participants qui sont affilié sur le territoire. Ils ont un lien avec une personne aidée qui était handicapée dans sa jeunesse (ADAPEI, ESAT...), ou agée vivant en EHPAD ou à domicile.

    Conditions de reproductibilité : pour mettre en œuvre la même action, il faut une volonté de territoire avec des partenaires concertés et actifs auprès des publics (ex: SSIAD, CCAS, EHPAD, ADAPEI, Acceuil de jour,) et des relais d'information (ex CIAPA, CLIC ), un pilote motivé et formé à l'activation du public concerné-

    • Aucun résultat connu pour les actions mises en place dans d’autres environnements

    Il y a des résultats sur des groupes de soutien ayant un nombre clos d'inscrits (12) , pas d'entrée et sortie permanente d'une durée de 6 mois environ mais cela ne répond pas aux mêmes critères de parole libre. De plus , les autres groupes ont des contenus définis à l'avance-

    Evaluation de l'action

    arrow

    CHANGEMENTS CONSTATES

    pressentis à la mise en place de l’action
    close
     

    • Répercussions assez visibles et/ou changements visibles

    Le groupe apporte une meilleure aisance relationnelle aux aidants , une plus grande distance pour aborder et résoudre leurs problèmes, une meilleure acceptation des aides et des conseils, un discours sur la personne aidée moins négatif, la satisfaction de se retrouver , la capacité à s'intéresser aux autres et un esprit positif qui se développe en général.

    arrow

    EFFETS INDUITS

    positifs et non prévus initialement
    arrow

    EFFETS PERVERS

    négatifs et non prévus initialement
    arrow

    EFFECTIVITE

    calendrier et récurrence de l’action
    arrow

    FAISABLILITE

    leviers, freins et axes d’amélioration
    arrow

    EFFICIENCE

    coûts, financements et modèle économique
    arrow

    ACCESSIBILITE

    conditions d’accès, délais et coût pour les bénéficiaires
    close
     

    Conditions d'accès :

    affichage, courrier au public EHPAD , CCAS et SSIAD, relais CIAPA et CESF ,
    GRATUIT, lieu EHPAD , horaire de 14h30 à 17h , capacité 16 mais en moyenne 10- pas de critères de sélection

    Délais d'attentes des bénéficiaires :

    • Entre 1 jour et 1 semaine

    Coût pour les bénéficiaires : 150.00 €

    arrow

    ATTRACTIVITE

    public et partenaires impliqués

    Laisser un commentaire